Actus

07/10/2016

le dossard 1323 Noyé dans la masse

posté à 19h16 dans "Triathlon"

A un peu moins de 24h, il est temps de m’annoncer sur mes objectifs à l’IRONMAN WORLD CHAMPIONSHIP 2016. Rien qu’à l’écrire ça clac !

Mes 3 jours post-compétition sur l’ile d’Hawaii m’ont bien permis de mesurer que cette course, n’est pas un Ironman comme les autres :

D’une part parce que tous ceux qui prendront le départ se sont qualifiés à travers le monde sur l’un des Triathlons label IRONMAN, depuis plus d’un an. Plus de 2500 concurrents qui ne sont pas là pour aller chercher leur Tee-Shirt « Finisher », mais bien pour donner le meilleur d’eux-même face aux différents concurrents de leur groupe d’Age. Et au regard du matos dans le parc à vélo, si tout se jouait sur le parking comme dirait « Dédé », il y aurait plus de champions du monde que de titres distribués !
D’autre part, la course en elle-même. Mes différentes reconnaissances du parcours, m’ont vite ramené à la raison !
- La natation : 2 lignes droites en aller/retour dans une eau claire et limpide, le tout est de faire le tour d’un voilier posté à 1.9kms de l’embarcadère. Pourquoi s’embêter à faire des carrés, triangles ou autres sorties à l’Australienne !
- La vélo: Il fera chaud et humide. Le parcours rectiligne dans le désert de lave et dénué de toute végétation sur lequel vous êtes toujours en prise face à un vent souvent défavorable. Cela rend le parcours vélo aussi dur physiquement que mentalement. Et plus le temps passe plus le vent contraire soufflera fort au retour. Autant dire que comme me l’avait dit Laurent Jalabert lors de notre retour de Jo de Rio, les Pros qui partent 30’ avant les groupes d’Ages sont plus avantagés !
- Et après le vélo, comme si cela ne suffisait pas, vous reprenez la même route en aller/retour mais à pied. Et avec une chaleur étouffante qui se décuple au fur et à mesure où vous vous enfoncez dans le désert de lave!!
Le mythe et réel, et on se dit que les 3 GI qui ont inventé cette discipline lors d’une soirée arrosée, devaient en avoir un sacré coup dans le cornet !

Bref, finalement ce tee-shirt « Finisher » je serais bien content de le ramener à la maison ! Alors que j’avais envisagé effectuer un gros vélo, je me suis vite rendu compte, qu’ici on ne joue pas, quitte à tout perdre. Alors j’assurerai le principal, ce qui m’a motivé à m’entrainer pour préparer cette dernière échéance 2016 : « prendre du plaisir avant tout ! »

 

Pour me suivre en Live à partir de Samedi 19h


Autre news:
06/10/2020 : Le plaisir de clôturer une saison COVID par une victoire!
24/02/2020 : Réhabituer son corps aux enchaînements longs
11/10/2019 : Objectif 2019 rempli
05/09/2019 : A l’heure de lâcher les chevaux sur les ChampionShips Ironman 70.3 Nice 2019
18/06/2019 : Ironman 70.3 des Sables d’Olonne : la fin d’un 1er cycle de travail
10/05/2019 : Nager Rouler Courir avec un dossard, ce WE la saison Tri commence
04/04/2019 : La saison est bien lancée
29/11/2018 : Un dernier dossard pour rester motivé l’hiver !
16/11/2018 : Un titre régional sur la lancée
16/11/2018 : Ojectif atteint


» Consulter les archives

RSS